Bleuet vs myrtille


Là, j’en peux plus, c’est la gouttelette, etc. Bleuet et myrtille ne sont pas deux noms d’origines différentes pour la même baie. Elles sont cousines, certes, puisqu’appartenant toute deux à la famille des airelles, mais c’est tout. L’arbuste à bleuets fait environ 1m de haut et s’appelle Vaccinium angustifolium, donc. Les myrtilles sont les fruits de Vaccinium myrtillus, à ras de terre… Ramassez-les, et vous ne les confondrez plus!
Mais je vous l’accorde, il y a de quoi se tromper, même d’après Wikipedia:

bleuet130208

Le genre Vaccinium regroupe plus de 400 espèces, dont les plus répandues sont :
Vaccinium angustifolium (airelle à feuilles étroites, bleuet sauvage)
Vaccinium macrocarpon (airelle à gros fruits, canneberge à gros atocas)
Vaccinium oxycoccos (airelle canneberge, canneberge ou atocas)
Vaccinium vitis-idaea (airelle vigne d’Ida, airelle rouge)
Vaccinium myrtillus (la myrtille).
Vaccinium uliginosum (airelle uligineuse ou Myrtille des marais)

Bref, “le monde” se targue de faire la différence entre fraise (600 variations connues de Fragaria) et fraise des bois (Fragaria vesca), moi, je suis snob, je ne supporte pas qu’on confonde bleuet et myrtille.

Publicités

25 responses to “Bleuet vs myrtille

  • nansou

    mdrrrrrrrrrrrrrrrrrr ! ca va, c’est un snobisme supportable !!! 😉

  • Ancolie

    L’image que tu montres sont bien nos bleuets sauvages .Mais les canneberges ce n,est pas du tout la même chose,les fruits sont rouges et sont cueillis sur l’eau,je te mets un lien ,j,espère qu,il fonctionnera!
    Vaccinium macrocarpon
    http://www.canneberge.qc.ca/production.html

  • Nin-8

    Ancolie: tu soulève un autre point très important pour moi!
    Non, canneberge et airelle ne sont pas deux noms d’origines différentes pour la même baie. Elles sont cousines, certes, puisqu’appartenant toute deux à la famille des Vaccinium à laquelle j’attache peut-être trop d’importance…
    On trouve la première sur une plante vivace appelée Vaccinium macrocarpon et l’airelle rouge qu’on mange à noël avec la dinde est donc Vaccinium vitis-idaea comme expliqué ci-dessus!
    Cet amalgame entre toutes ces baies, ça m’énerve!

  • Ancolie

    Tu as bien raison!!la seule chose que je sais ,les canneberges ou atocas que nous mangeons en gélée est Vaccinium macrocarpon,je ne savais pas le nom latin,mais je la reconnais bien,ma fille travaille pour des producteurs de canneberges,j,ai vu en photos qu,elle a prises au travail
    Je ne savais pas qu,il y avait autant d’espèces,je pense que je vais discuter de ce sujet avec elle!

    Très intéressant ton article!Merci!

  • Pastek

    Héhé! Ca me fait penser, l’autre jour j’ai demandé à un copain québecois la différence entre bleuet et myrtilles, parce que j’étais un peu paumée aussi (à force de voir blueberry traduit par bleuet, tu te demandes), et il m’a affirmé que c’était pas pareil, mais incapable de m’expliquer la différence. Alors ça m’a encore + « confusionné »!
    J’ai l’impression que les bleuets sont + gros que les myrtilles, et le gout un peu moins sucré…

  • Nin-8

    Oui, Pastek, les bleuets sont carrément plus gros que les myrtilles, surtout les sauvages… Leur chair est translucide et gorgée d’eau alors que la chair des myrtilles est foncée, moins sucrée et moins craquante! Les bénéfices de ces baies sont à peu près les mêmes, bon pour la vue et la mémoire, anti-oxydants, etc. par contre, on retient un haut taux de fibres pour la myrtille alors que je n’ai rien lu à ce propos au sujet du bleuet: un des défauts des recherches sur Internet?

  • Parfum

    et bien mon chouchou sera content d’apprendre qu’il n’est pas UNE myrtille mias bien UN bleuet hihi!!……ah ces hommes virils ;)……super intérressant ton article 😀

  • Nin-8

    Bein maintenant, tu peux l’appeler Vaccinium! Ça fait un peu docteur, mais c’est très “guerrier”, non?

  • malva

    Très intéressant! J’ai toujours cru que c’était le même fruit avec une appellation différente. Merci de la précision. Donc, je continu de me régaler de bleuets sauvages dans les bois derrière chez moi! Mmmmm!

  • cakofonie

    bien dit, m’dame!!!! Ah, mais non mais!! Ne pas faire la différence entre myrtille et bleuet, non mais quelle insolence!!!
    Joyeuses fêtes et bisous

  • MonArome

    Intéressant…..
    Je mange souvent des bleuets, mais des myrtilles , jamais mangé.
    Il faudrait `, à ma prochaine visite en France.
    Merci pour ces précisions!!

  • Mély

    oh alors chez moi ici au quebec ce sont des myrtilles car elles sont ras de terre c’est ca ??

  • Canneberge

    Intéressant comme article, merci de nous le faire partager 🙂

  • Cha

    Merci !
    On est en soirée franco-québecoise, on s’est obstiné sur « les bleuets sont ils différents des myrtilles ? »

    Donc Merci.

  • etienne

    Merci pour cette info. Dans certaines régions de France comme les Vosges les myrtilles sont appelée « Brimbelles ». En revanche pas de bleuet dans les Vosges en tout cas j’en ai jamais vu et mangé.
    Etienne

  • ana

    haaa merci pour l’article! j’étais persuadée que les bleuets que j’ai mangé au québec n’avaient rien à voir avec des myrtilles et mon copain n’était pas d’accord….

  • Moser

    …le bleuet, famille des myrtilles n’a quasi aucune saveur, sa chair est blanche translucide, la baie est jusqu’a 3X plus grosse que sa cousine mais lui ressemble terriblement, son arbrisseau pousse jusqu’a plus d’1 m,
    On le cultive dans les plaine d’Alsace…et surement ailleurs, et est vendu…très souvent sous l’appellation myrtilles !
    Et c’est la que le bas blesse….ou que le palais est deçu !
    Le test est simple, écrasez ds votre main une baie de myrtille, celle qui est petite, qui pousse a 40/50 cm du sol que les Vosgiens appellent les Brinbelles, et vous verrez vos doigts il seront violet, car la matière de cette baie est chargée de pigments violet ( peau et matière )…attention aux taches sur les vêtements !.
    Faite le même test avec une grosse « myrtille » Bleuet….aucune crainte vous ne risquez pas de vous tacher…
    Et puis la saveur de la première , la teneur en sucre etant quasi inexistante, est nulle! Tentez une tarte avec l’une et l’autre et la le juge de paix sera implacable…( couleur et saveur )
    Alors maintenant n’ayez plus peur de faire remarquer a votre commerçant
    Que l’appellation est trompeuse , et qu’en ts cas le Bleuet provient pratiquement toujours ( en France) de culture… Et que donc son prix de vente se doit d’être nettement moins cher que la succulente myrtille sauvage ( il en va de même avec les champignons)
    Bonne dégustation…de la petite pleine de saveur !
    NB : mes remarques culinaires portent sur tartes et confiture,

  • Mrs Taimi Di Scala

    Thank you for explaining it to me ! I am a Canadian & living in France for 21 years, always was intrigued about the  » blueberry  » as here they do not know  » bleuet « 

  • thomad

    Je ne suis pas un connaisseur, mais j’ai cueilli des myrtilles sauvage dans le Vosges et effectivement le buisson et au raz du sol, mais surtout, je trouve que la difference est dans le goût et de plus les bleuets que je trouve a Montréal ne sont pas bleues a l’intérieur contrairement aux myrtilles.
    Pouvez vous me dire si les vertus données aux myrtilles sont valables aux bleuets, tel que les anti-oxydants?
    Désolé pour mon orthographe, je sais que cela dérange, mais plutôt que de ne rien ecrire…

  • Nin-8

    Bonjour,

    Eh bien non, les vertus du bleuet et celles de la myrtille ne sont pas les mêmes, notamment en ce qui concerne la vue… Cependant, il semble que le bleuet soit aussi riche en antioxydants que sa cousine la myrtille!

  • Jukoi

    Ça se peux tu se poser ce genre de questions à 2h am et finalement tomber sur un forum d’échange entre connaisseurs de myrtille vs bleuet, incroyable la technologie 🙂

  • Bill Berry

    En fait ce que l’on appelle myrtille sauvage en France s’appelle bilberry aux USA

  • Annabelle

    Allô! J’aimerais ajouter qu’au Québec (Canada) les bleuets sont de tout petits fruits bleus à chaire blanche qui poussent à ras le sol dans des tourbières (tout comme les canneberges, les mûres et les fraises). Le goût et la taille de ces bleuets diffèrent grandement des cultures étasuniennes! J’en ramasse depuis que je suis toute petite! 🙂

  • Annabelle

    Le bleuet québécois (bleuet sauvage, vaccinium myrtilloides ou airelle fausse-myrtille ) provient d’arbustes poussant à ras le sol et dont la chair du fruit est blanche. Il est très riche en antioxidants et beaucoup plus goûteux que son cousin du sud (maintenant cultivé partout dans le monde) dont le nom latin est Vaccinium corymbosum, ou le bleuet en corymbe. En fait, le bleuet de corymbe est le fruit du croisement de diverses espèces de bleuets sauvages. C’est un arbuste d’un à deux mètres de haut, cultivé en rang, qui donne des fruits trois à cinq fois plus gros que le bleuet sauvage. Pour ce qui est des myrtilles, je ne crois pas y avoir déjà goûté.

  • Denis83

    Bonjour à tous, sympa cette discussion.
    Je ne voudrais pas vous embrouiller mais au québec ils ont des bleuets sauvages.qui ressemblent très fortement à nos myrtilles sauvages.. Buissons bas (certainement pas 1 m de haut) comme les notres..quand je dis les notres je pense aux sauvages que j’ai rencontrées en Ardèche toute ma jeunesse. J’ai bien compris que nos amis québecois tiennent beaucoup à préciser que chez eux ce sont des bleuets et pas des myrtilles…Mais j’ai noté (pour celles que j’ai trouvé en masse au Nord du Lac Saint-Jean dans un parc naturel quebecois) que leurs « bleuets » sauvages n’ont rien à voir avec les bleuets commercialisés chez eux et cultivés dans les jardins..Les baies sauvages sont petites comme nos myrtilles sauvages (pas du tout plus grosses), de couleur similaire, bleu violacé assez foncé alors que les baies commercialisées comme bleuets sont plus grosses (largement) et ressemblent beaucoup plus aux soi-disant « myrtilles » que l’on trouve dans nos centres commerciaux..en couleur plus claire..A noter sur la couleur que ces fruits sont recouvert d’un sorte de fine pellicule qui éclaircit la couleur du fruit.
    Je dirais que je fais le même constat dans les deux cas, le fruit sauvage plus petit a beaucoup plus de gout que le gros fruit cultivé. Par contre quand j’ai rencontré les sauvages québecoise il m’a semblé qu les feuilles étaient différentes des notres..l’un a les feuilles plus allongées que l’autre avec feuilles plus arrondies.
    Juste pour dire que je n’ai rencontré aucun bleuet sauvage québécois qui ressemble à ce qui se commercialise..chez eux
    Tout cela révèle une chose c’est que les appellations courantes ne peuvent pas être prise pour référence de l’appellation d’une espèce. Même sur le seul territoire Français par exemple la chanterelle ne désignait pas localement la même chose (dans certaines localités on utilisait ce nom pour la girolle et dans d’autres pour la chanterelle en tuba. Les deux appartenant à la famille cantharellus l’une ciberius l’autre tubaeformis. Ces deux champignons étant appréciés par les connaisseurs..
    Bien amicalement..

    Denis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :