Archives de Tag: cheveux

Spray cheveux

Et zou! Réo m’a offert de jolies bouteilles spray et de l’extrait de ginseng. L’évidence s’impose: un soin booster en spray, pour les cheveux. Alors, une tite recette toute simple:
89 ml d’hydrolat de nard
3 ml d’huile de yangu
3 g de BTMS
1 g d’extrait de ginseng
1 g de glycérine
1 g de sodium-lactat
conservateur
Bon, bein ça prend vraiment 5 mn à faire habituellement, sauf que j’ai dû recommencer deux fois: le BTMS que j’ai là, présentement, il est bizarre… J’essaie demain, en tout cas!


Tests

P1040172Chose promise… Bref! Le dernier shampooing solide, avec de l’hydrolat, a été démoulé, a séché et a été utilisé. Il mousse terriblement. Laisse les cheveux propres et doux et tout. C’est la bonne recette pour moi. Sauf que j’ai oublié le sel et que du coup, il fait moins de volume que les autres, mais ça va. Le prochain, je vais essayer de mettre du vinaigre avec aussi, pour voir…

Bref, suite au shampooing, j’ai mis ma crème Pousse-Vite. Bein, d’un coup, j’ai l’impression que mes cheveux ont pris quelques millimètres: ça les aplatit tellement qu’on les croirait plus longs! Sinon, elle est parfaite sauf l’odeur: elle n’en a pas. Je la referais, c’est sûr! Réconciliée avec son BTMS, Ninette! 🙂


Crème pousse-vite

À l’heure où l’on cherche à éviter de se raser tous les jours, je décide de prendre la tendance à rebrousse-poils. Tout ça pour faire un jeu de mots bidon. Bref, je fête mon 19e mois sans coiffeur. Mais j’aimerais que ça pousse encore un [poil] peu… Alors, un après-shampooing, ça pourrait m’aider, vous croyez?
10 g BTMS
5 g cire de jojoba
5 g monoï
5 g huile de sapote
5 g cidre de pomme je voulais dire vinaigre de cidre, bien sûr! 😳
5 g miel mexicain
65 g hydrolat de nard
35 gttes bio-energiser, 35 gttes protéines d’avoine, vit. E et conservateur
Ça donne une crème bien ferme, légèrement jaune que je vais tester avec délices jusqu’au moment où je finirais par être obligée d’organiser une rencontre coupante entre des ciseaux et mes cheveux pour cause de fourches [ça commence]!
Bon, le pire, c’est que j’avais promis de me pencher sur le cocosulphate, pis quand j’ai sorti mon BTMS, encore une fois, je suis partie en live sur l’inspiration du moment! Bougez pas, j’y retourne!


Pour Ancolie!

Ça y est! Je crois que j’ai trouvé la bonne recette pour le shampooing solide au cocosulphate!

p10309945 cs de cocosulphate
1 cs de sel de mer
1 cc d’huile de camélia
1 cc de BTMS
1 cc de protéines de soie

Tout au bain-marie un quart d’heure et en moule! Bien dur, mais volumisant quand même… Tu peux remplacer l’huile et le BTMS par du beurre de cacao, plus facile à trouver ;).


Fortifiant cheveux

Donc, je prends mes deux cuillères à café [moins un test] de mélange pour cils ci-dessous, j’y ajoute une cuillère d’huile de chanvre, une autre de BTMS et une de lécithine et je fais fondre doucement au bain-marie. J’y ajoute 50ml d’infusion prêle-avoine [oui, j’avais prévu le coup] encore chaude. Quand ça veut bien prendre [fichtre, je suis sûre que l’Incroquat de OASN n’est pas la même que celle de Voyageur, il en existe 2, j’aurais pu me renseigner avant d’investir, si vous voyez ce que je veux dire…], j’ajoute une cuillère de silicone végétale, une d’honeyquat, une de bio-energiser, un poil de mon super mélange d’HE pour cheveux [je ferais peut-être un post sur celui-là si j’en suis aussi contente que du précédent – sauf que là, j’ai noté mes dosages exactes] et enfin, un poil de conservateur [celui de OASN]. Et en pshitt… Malheur, le temps de faire ma vaisselle et ça s’est séparé! J’ajoute une autre cuillère de lécithine, après tout, ça démêle, hein? Au pire, quoi, j’aurais besoin de rincer? J’en profite pour ajouter une giclée de la teinture d’ortie au vinaigre d’Ancolie [mais que ferais-je sans Ancolie?], histoire d’ajuster le PH en ajoutant quelques belles propriétés au passage. La belle couleur verte tourne au beige [oui, j’écris au fur-et-à-mesure, en live, quoi!]… Shake, shake, shake, shake your booty, shake, your booty, shake, shake [hen, pfff… je vous fais même l’animation du vendredi soir], shake, shake, shake… On dirait que ça veut prendre. Mais… Ça prend pas. Maintenant qu’il y a tout dedans, je prends le risque de chauffer? Bon, je vais tenter d’ajouter un poil d’ester de sucre… Ça marche bien avec la lécithine, ça. Argh, j’en ai presque plus! Va falloir que je passe une commande chez AZ… Bon. Au passage, je renverse mon bleu de méthylène en poudre tout partout… Je jubile: si Chéri voyait toutes les saloperies que je peux faire chez lui quand il n’y est pas, il ne m’abandonnerait plus! Bon, ok, là, ça va bien, je vais me faire à dîner, je reviens là-dessus plus tard…
Plus tard: ça a l’air de tenir… je teste demain, en même temps que le shampooing et le galet rose façon FFF.


Lush-like prise 2, le test

Bon. D’aspect, il est cireux, d’accord. Mais sur cheveux mouillés, il mousse, avec plein de grosses bulles qui deviennent très fines et serrées très vite! Trop, même, c’est pas super facile à rincer… Les cheveux sont faciles à démêler, très propres, légèrement satinés, mais on sent qu’ils manquent un peu d’un petit plus [de beurre de cacao pour dire le fond de ma pensée]. Sur le corps. Là, ça mousse pas assez tout seul [dès qu’on prend un gant ou une brosse, par contre, waow!] et ça conditionne pas assez [mais ça fait bien effet lait et ça ne dessèche pas du tout]. Donc, je vais améliorer ma recette, mais là, c’est déjà vraiment pas mal parce que, surtout, il fond très lentement: après cheveux et corps, on a l’impression qu’il n’a pas du tout fondu!


Shampooing solide Lush-like

Toujours cette satanée formule! À force de recherches, j’ai trouvé une composition à l’air pas mal du tout sur The Soap Dish. Mais elle contient des ingrédients que je n’ai pas ou que je ne veux pas utiliser… Donc, j’ai adapté:p1030685
35g Sodium Cocosulphate
20g Sodium Cocoyl Isethionate
16g Disodium Cocoamphodiacetate
8g BTMS
2g beurre de cacao
4g hair fusion
1g d-penthenol
1g sodium lactat
3 gtes fragrance Aphrodesia
Je voulais y mettre des HE, mais il faut bien avouer que je n’en ai plus [une énorme commande s’impose, mais comme dirait ma Plume: “C’est pas le moment”!]. J’ai donc commencé par fondre le Sodium Cocosulphate dans le Hair-Fusion [en fait un macérât de plantes dans de l’huile d’amande] pendant un bon quart d’heure, puisqu’il est si long à fondre… J’ai ensuite ajouté Sodium Cocoyl Isethionate, Disodium Cocoamphodiacetate, BTMS et beurre de cacao… Ça a encore chauffé un bon quart d’heure, toujours au bain-marie… Puis c’est devenu comme une pâte jaunâtre et visqueuse. Là, j’ai enlevé du feu et mis D-penthenol, fragrance et sodium lactat puis mis en moule assez vite, parce que ça fige à grande vitesse, malgré la dose de liquide! Les nouilles sont rares et toute petites, elles ont pas mal fondu, en fait! J’ai tout juste de quoi faire un dernier test, dans lequel j’essaierais bien d’oser le miel ou le yaourt en poudre et quelque couleur… Mais avant de faire des plans sur la comète, attendons de démouler et de tester!!!


Fondant-moussant

J’ai trouvé LE truc: le Sodium Cocosulphate. Ces petites nouilles surfactantes peuvent s’utiliser telles quelles… Serait-ce là le secret des shampooings Lush? Voilà la question que nous nous sommes posée avec Réo. Alors, ni une, ni deux, j’essaie! Et comme j’ai envie de produits pour les cheveux, voici ce que j’ai fait:
1cc de BTMS
1cc de beurre de karité
2cc d’huile de chanvre
1cc de “nouilles moussantes”
Je fond cires et gras, j’ajoute les nouilles au dernier moment… Bon, elles tombent au fond, donc je touille régulièrement pendant la phase “refroidissement”. Là, c’est quand même mou, alors frigo pour la nuit.fondantmoussant
Lendemain, le verdict: mon micro-baume est trop mou – il faut mettre du beurre de cacao! Je mouille mes cheveux, je frotte… Ça se transforme en lait et les nouilles se désagrègent… Je frotte et ça mousse, ça mousse, ça mousse limite trop! Donc, 25% de nouilles, c’est trop. L’huile de chanvre aussi, y’en a trop, ça m’a laissé les cheveux un peu gras…
Donc, à refaire absolument, mais dans un fondant bien dur, pour que les nouilles fondent en même temps que le baume, ou en réduisant les nouilles en poudre – ou dans un savon transparent pour plus de fun! Et pourquoi pas un vrai-faux shampooing Lush: avec un mélange de bicarbonate de soude, du sel, des HE et de la glycérine pour tout tenir ensemble? Et une pincée d’acide citrique pour corriger le PH et ajouter une peu de “mojo” à votre produit?
Moi, j’aime le Sodium Cocosulphate et vous invite fortement à jouer avec!


AS sans rinçage, SI!

Alors, il y a peu, j’ai fait un petit échange avec Zazou – histoire de fêter dignement l’éclipse de lune du 21 – et je lui avait fait toute une ligne à l’HE de tagete [oui, le savon-crème était pour elle], mais comme la demoiselle est enceinte… Alors, j’ai tout changé au dernier moment, et récupéré ses produits pour moi! Grand bien m’en a pris, puisque je lui avait fait un après-shampooing sans rinçage qui s’avère génial! La recette? Facile:


80 g d’eau stérile
5 g de glycérine
5 g de vinaigre de pomme
5 g d’huile de camélia
5 g d’Incroquat

On chauffe l’eau avec l’Incroquat en touillant, quand c’est homogène, on retire du feu. Là, j’ai vidé directement dans la bouteille, j’ai ajouté l’huile et touillé encore avec un fouet à capuccino qui rentre pile dans le col de la bouteille. J’ai laissé refroidir et ajouté vinaigre et glycérine, retouillé et ensuite une goutte d’HE de tagete et du conservateur. J’ai enfin vissé mon bouchon spray. Deux sphitts sur cheveux mouillés, et on a les cheveux doux, brillants, parfumés, parfaits en un mot! J’ai juste peur que l’huile de camélia ne soit pas forcément pour moi: j’ai les cheveux qui regraissent vite! Et puis je préfère le volume apporté par l’huile de chanvre…
Ah! J’ai failli oublié, juste avant, j’ai fait le shampooing assorti [75 g d’amphosol, 50 g de stéol, 100 g d’infusion de camomille avec une belle pointe de gomme de guar, 10 g de glycérine et 10 g d’huile de camélia, protéines d’avoine, HE de tagete (2 gouttes) et conservateur]… Pas mal non plus! Mais… pas encore idéal!
Mais attention, l’HE de tagete serait, selon les sources, à utiliser avec précaution! Certains la disent photosensibilisante, d’autres non, mais autant faire attention!

Encore…

… un shampooing en barre! J’en avais plus! Et ma sœur m’a offert du rhassoul du Maroc, du vrai! Alors… Un t’it shampooing, juste 3 barres, pas plus, et qu’il faut attendre encore 1 mois!

Nigelle 19%
Ricin 19%
Pépin de raisin 19%
Coco 19%
Beurre de chanvre 19%
Lanoline 5%
À la trace, rhassoul dilué dans du thé Kombucha [merci Ancolie] et HE [cf. baume ci-dessous].
Et voilà! Tout simple, pour une fois!