Archives de Tag: baume

Premières tambouilles 2011

Premier savon de l’année? Oui, mais comment? Voyons… Avec de l’or! Enfin, du mica or… Et du kombucha! Parce que j’espère que 2011 portera bonheur à Ancolie… Et des fragrances de feuille de tomate et camomille (parce que je les aime) et de la poudre de perles fines (parce que ça me fait penser à Parfum, qui est en vacances)…  Des huiles de coco, macadamia, son de riz, coton et sésame… Une larme de sodium lactat. Verdict? Au démoulage, comme d’hab!

Et des baumes à lèvres avec le Céramiel… J’en mets 20%, 30% de beurre de sal et le reste en huile de prune (pour le parfum), oléïne de karité (pour réparer) et squalane (pour protéger)… Une goutte de vitamine E et une de miel. Bon. Je crois que le Céramiel et moi, on n’est pas fait l’un pour l’autre: réputé émulsifiant, pourtant, le miel semble suer… On verra demain aussi!


Baume fleuri

Un baume en hommage au cadeau sublime de parfum…
4g cire de carnauba
4g cire de rose
4g cire de jasmin
4g beurre de karité
4g macérat de vanille dans huile de jojoba
4g huile de camélia kissi
4g huile de graines de coquelicot
4g extrait d’orchidée dans coco fractionnée
4g poudre de cranberries
Simplement divin! Et magique, aussi… Il pourrait colorer plus, mais je ne l’ai pas fait pour ça – on peut même carrément se passer de la poudre de cranberries puisqu’elle laisse une sensation de grains, un peu! Mais je l’adore! J’en suis folle!


Baume émulsifiant

On dit toujours qu’un baume ne se fait pas avec la cire émulsifiante [sauf les fondants de douche de Réo]… Alors, j’ai essayé!
2g de cire émulsifiante sans peg
2g de beurre de cacao
2g d’huile de coco
2g d’huile de macadamia
1g d’huile de pistache
1g d’huile de ricin
vit.E et HE de menthe poivrée
Bon, bein, c’est un baume, sans rien de particulier… Je pense sérieusement qu’on les déconseille à cause des composantes chimiques que l’on peut retrouver dans ces cires, pas top sur les lèvres à cause du risque d’ingestion. Par contre, ça peut permettre d’ajouter une phase aqueuse pour obtenir un genre de cérat… Oui, oui, ça marche! Et en ajoutant un peu de cire, ça peut faire un cérat en tube [j’ai ajouté 1g de cire émulsifiante, 1g d’huile de coco, 8g d’eau de fleur d’oranger et 1g de miel]… Intéressant? En fait, pas vraiment parce que qui dit phase aqueuse dit conservateur, et ça commence à faire beaucoup de cochonneries… parce qu’avec le sorbate de potassium, adieu l’idée de se balader avec son tube dans la poche! Et là, c’était vraiment le seul intérêt! Bon, je n’ai qu’un jumbo tube, je le garde pour mes pieds… Un essai pour rien, quoi!


Gâtée à mort

Vi, en ce moment, je suis super gâtée! Vénézia m’a offert il y a quelques jours quatre de ses baumes. Comme ça, zou! Alors, je vais être super honnête: ils sont encore mieux que ce à quoi je m’attendais.
baumesvenezia
Je m’explique point par point.
Le baumes à lèvres à la rose: a priori sur la texture, oui, c’est un baume et alors? Et alors non, c’est très doux et très moelleux! Et ça sent divinement bon, comme un loukoum. Je me tartine excessivement avec trois fois par jour. Moi qui n’aimais pas le parfum de la rose, j’en raffole à présent! Lèvres hyper douces… C’est magique, pas moins!
Le baume d’automne: a priori sur l’odeur [cèpe, rose et sapin géant], mais la texture est hyper fondante… Je teste sur les mains. Ça pénètre divinement, adoucit tout de suite, nourrit en profondeur et, oh! Le parfum se transforme et ça devient une drogue. Adopté immédiatement pour mes mains de tricoteuse abîmées par le frottement de la laine!
Chantilly de karité vétiver-encens-lavande: a priori un peu dure… Mais non, pas du tout! Une véritable chantilly ultra nourrissante au parfum à faire chavirer tout ce que la terre compte de vivant – ou non. Je tente carrément le visage, avec un pshitt d’hydrolat de santal… C’est devenu quotidien! M’en fiche que ça soit trop riche pour ma peau, fait froid en ce moment, après tout!
• Baume à l’Ylang et aux épices: a priori vert, de mon vert préféré. Deuxième a priori: l’odeur. Jamais rien senti qui sente si bon. Ça fait trop de trucs pour moi, j’arrive pas à me résoudre à mettre mes doigts dans le pot. Impossible. Trop précieux. J’y peux rien. Trois jours que je le regarde et que je le renifle. J’y arrive pas. Vous loupez quelque chose. Carrément!


Baume d’automne

p1030438Un ti’baume végano-gourmet pour les lèvres… Mais en pot, parce que trop mou pour les tubes!
1cc cire de jojoba
1cc beurre de cacao délicieusement parfumé
3cc huile d’amandes douces grillées [oui, j’ai de la chance, je l’ai trouvée en hyper et hyper pas chère!]
1cc huile d’amande de prune
1 gte d’HE d’érable
J’ai volontairement mis moins d’HE d’érable parce que premièrement c’est très parfumé, donc ça suffit, et ensuite, parce que c’est très sucré, donc, on suçote et on se gerce les lèvres!


Baume à lèvres

Je sais pas vous, mais Chéri et mon banquier trouvent que notre aimée Bonogirl a une très mauvaise influence sur moi! Un jour, elle dit qu’une de ces huiles préférées est celle d’amandon de prune pour que, paf! Je commande, j’essaie… Vi. Dans un baume à lèvres, parce que j’aime trop les faire. Celui-ci est fondant et fabuleux!

1 cc cire de riz
1 cc cire de carnauba
1 cc cire de jojoba [ester 60, je crois]
2 cc de beurre de cacao
2 cc de beurre de karité [j’ai plus d’huile de coco vierge, dommage]
2 cc d’huile de macadamia odorante
2 cc d’huile de pistache odorante
2 cc d’huile d’amandon de prune
vit. E
6 gtes d’HE d’érable à sucre [rapportée vous savez d’où]

On commence par fondre les cires dures, puis la cire molle et le beurre de cacao, enfin, on ajoute les huiles végétales et le karité [qui n’apprécie guère d’être chauffé trop longuement]. Hors du feu, on ajoute HE et vitamine E. On verse en tubes.
Une seule déception: ne pas avoir utilisé les tubes Jumbo offerts par Parfum [que j’utiliserais pour mon prochain cirage, parce que ça sera super pratique], parce que là, ça va partir vite, avec ce goût chocolat-noix-érable, on le mange!


Dans le cirage!

Non, je ne parlerais pas du Biwil4… Mais bel et bien de cirage, pour les chaussures et les cuirs, qu’est-ce que vous croyiez? Celui-ci est super:

1cs de cire de carnauba
1cs de cire d’abeille [j’ai mis de la cire de jojoba, je retrouve pas mon abeille]
1cs de lanoline [j’ai mis du beurre de babassu, j’ai pas de lanoline, malheureusement]
1cs d’huile de ricin
1cs d’huile de lin

4 gouttes d’HE de térébentine [j’en avais pas, j’ai mis pamplemousse, mais on peut aussi mettre citron ou tea-tree]
Vit. E [pour l’huile de lin]

On fond tout doucement les cires et huiles [en commençant par le carnauba parce que c’est très dur] et, hors du feu, dès que ça se trouble, on ajoute HE et vitamine E, pis, hop, en pot! Je trouve ça parfait, et en plus, ça brille et ça imperméabilise [un peu]…


Nez rouge

Bon, ça y est, j’ai une crève carabinée! Avec des amplitudes thermiques de 20° en quelques jours, fallait s’y attendre! Ne rêvez pas: on est passé de -23° à + 6°, c’est pas les tropiques, ici! Effet secondaire déplorable: nez rouge. Oui, j’ai le nez de Bozo. Alors, je me suis fait un baume rien qu’à moi pour me faire plaisir!

3/4 cc de cire de jojoba [ester 60 – comme de l’huile de jojoba en plus dur]
1/4 cc de cire d’abricot [les avantages de l’huile d’abricot (protection de l’épiderme) sans les inconvénients de la cire d’abeille]
1/2 cc de beurre de cacao [régénérant et hum… cette odeur!]
1/4 cc de beurre de karité [cicatrisation et désinfection]
1/4 cc de beurre de chanvre [régénère et protège]
1 cc d’huile de coquelicot [idem chanvre]
1 1/2 cc d’huile de jojoba [souveraine, idem chanvre et coquelicot]

Benjoin [anti-bactérien et cicatrisant], HE d’encens [cicatrisant], palmarosa [anti-virale, anti-bactérienne et anti-fongique], bois de hô [idem] et petit-grain [anti-inflammatoire et anti-bactérienne]

Ce baume, d’un superbe jaune pâle, bien lisse, laisse la peau doooouce, légèrement satinée et sent bon à se damner! J’aurais dû en faire une baignoire! J’adore! Et pour une fois, j’en ai fait pile-poil la bonne quantité, ça me change! Ça remplit comme il faut ma petite boîte préférée…
Je vous redonne des nouvelles de mon nez sous peu!


°O°

Édit: mon nez n’est pas trop rouge, et d’une douceur surprenante, comme mes mains – même s’il reste douloureux; mais, que voulez-vous, le rhume est toujours là [on vient de repasser à -11°]! Du coup, je recycle [j’en ai fait un bon pot d’une once, quand même], même mes ongles semblent plus satinés: ce baume est vraiment nickel pour éviter d’avoir les mains desséchées par la laine quand je tricote! C’est une recette qui me rend fière de moi – et pourtant, c’est rare! Même Chéri m’en pique!

Chuuuuut…

Bon, je fais tout plein de tests et recettes en ce moment, mais c’est encore secret, alors, il vous faudra patienter quelques temps… Je vous raconterais tout, tout, tout en temps voulu!

En attendant, une recette de baume fouetté pour les cheveux:
1 cc acide stéarique
1 cs beurre de karité
1 cs beurre de mangue
1 cs huile de coco
1 cc de chaque huile: kukui, nigelle, ricin, argan
1 cs de glycérine
1 cs de rhassoul [hydraté au thé kombucha, offert par ma très chère Ancolie et dont il faut que je vous reparle] avec extrait de mangue et HE cade, cananga et Bay-St-Thomas…
Et 1 cc de bicarbonate de soude, qui, en entrant en réaction avec l’acide stéarique fait l’effet chantilly qu’on aime tant!
1 poil de vitamine E.
J’aime bien ces beurres fouettés pour les cheveux, plus faciles à étaler que les baumes classiques!
Résultats à venir…

Baume à lèvres

Depuis quelques temps, j’imprime mes vœux sur les étiquettes de baumes à lèvres… Et, je viens de recevoir gratuitement un joli lot de tubes vides. D’où l’envie de recommencer. Mais avec une recette toute simple, sans beaucoup d’ingrédients [enfin, par rapport à mon habitude…] et vite faite. J’ai calculé cette recette pour 12 tubes, mais heureusement que j’en avais en rabe, parce que j’en ai rempli 15, et j’aurais pu en faire un seizième sans mal!

Cire d’abeille brute: 21 g
Beurre de cacao brut: 27 g 
Beurre de karité: 27 g
Huile de jojoba: 10 g
Huile de kukui: 5 g
Vit. E : 6 capsules
HE: 12 gouttes de café, 12 gouttes de vanille, 3 gouttes de benjoin
Bon, le mélange cacao-vanille-café est pas mal du tout [quoi que, j’en ai déjà fait avec coco vierge-cacao-vanille-café-érable et c’était bien bien gourmand] et il tient bien dans les tubes, est bien lisse et tout, agréable sur les lèvres, mais il lui manque un petit quelque-chose, un je-ne-sais-quoi? Peut-être un peu de beurre de mangue, ou de chanvre… Ou du macérât de vanille? De l’huile de ricin pour briller? Ou des huiles plus ciblées nutrition/réparation? Des cires étranges [papa noël, apporte-moi de la cire de jojoba avec mes HE, tu te déplaceras pas pour rien, comme ça! merci papa noël!]? En tout cas, j’adooooore mes tubes ovales!