Soapmaking, A Magickal Guide


J’ai eu l’occasion, grâce à Crudité, d’obtenir mon tout premier livre de savon [honte sur moi, toussaleschoses, je sais, c’est mal], signé Alissia Grosso, il traite du savon comme médium magique. Oui. Riez. N’empêche que. On le fait tou[te]s, même sans le savoir. Et toc! 5195e5z2zzl_ss500_Parce que ce qui compte ici, c’est de faire un savon avec intention. De le charger de sens. N’est-ce pas déjà ce qui se passe au niveau du choix des ingrédients? Est-ce qu’on ne fait pas tou[te]s des savons pour faire plaisir? Alors, oui, notre saladier est un chaudron, notre mixer une baguette magique, la soude l’énergie, etc. comme Alicia l’explique avec un grand sens de la dérision et une bonne dose d’humour! Tou[te]s magicien[ne]s! Youpi! Bref, je suis déçue parce qu’il n’est fait mention nulle part de savonnerie nue à la pleine lune en scandant des invocations dans une langue improbable, mais il y a quelques nouveautés [pour moi, hein…] qui me titillent [donc, c’est une bonne chose]. D’abord, touiller ses huiles à la main [avec une spatule quand même, faut pas vivre SI dangereusement] parce qu’on y met plus d’intentions: ok, là, je veux essayer! Pas pour y écrire mes prières – quoi que – mais parce que je n’avais jamais pensé à ça pour les savons qui tracent trop vite, un moyen comme un autre de mieux prendre les choses en mais. Et comme justement, j’ai de la graisse d’ours… Mais je m’égare!
Ensuite, donc, Alicia met ses plantes dans l’eau avant la soude: comme la température monte, l’infusion se fait toute seule. Hein, hein… Serais-ce là le moyen d’éviter trop de brûlure de l’infusion? Il faut que j’essaie!
Et enfin, Alicia note tout [il y a même des pages lignées à cet effet à la fin], le avant, le pendant et le après, et ça, j’avoue, je ne le fait pas assez.
Sinon, ce livre comporte tous les “trucs de base”, mais ça, ça ne m’est pas d’une utilité débordante, même si je la trouve bonne pédagogue, malgré un manque flagrant de bonnes illustrations… Ainsi que des idées de présentation appropriées qui sont plutôt bien trouvées! Mais pour l’enseignement magique, vous pouvez repasser: ce livre s’adresse non pas aux savonneuses qui veulent s’initier à la magie, mais bel et bien le contraire!
Mon verdict: j’ai envie de faire des savons. Encore! C’est comme partager une bonne discussion avec une autre savonneuse, ça donne plein d’idées! Donc, je suis plutôt contente! Ce n’est pas LE livre indispensable, mais c’est sympa et marrant: et puis, voir la savonnerie avec un œil tout neuf, ça fait toujours du bien!


8 responses to “Soapmaking, A Magickal Guide

  • nansou

    il semble amusant ce livre !

  • Nin-8

    Oui. Et c’est ce que j’apprécie: il se prend pas la tête! Mais il est vrai que les recettes ne sont que des variations autour du même thème: coco et olive, ricin à la trace.

  • Kaléas Fé

    «Alicia met ses plantes dans l’eau avant la soude: comme la température monte, l’infusion se fait toute seule.» Bien trouvé!

  • Nin-8

    Ah! Elle mets aussi son miel ou son sirop d’érable dans l’eau avant la soude… Là, là, je suis en train de tester… J’attends justement que la température descende: l’impression qu’elle monte encore plus comme ça… Mais si ça peut éviter de figer à l’ajout, on peut imaginer des savons à l’hydromel!

  • Parfum

    tu fait une super présentation de son livre…..et l infusion qui se fait toute seule aussi … faut que j essai c est certain😉

  • Parfum

    oups désolé pour la faute…grrrrr pourquoi je me relis jamais moi!!!!

  • Crudité

    Oui l’idée des plantes directement dans l’eau de lessive j’avais trouvé ça intéressant mais si jamais on veut filtrer ça se corse j’imagine…
    Par contre dans la partie que j’ai lue, j’avais cru comprendre qu’elle évoquait des phases de pleine lune et une communion avec la terre, blablabla…
    Je ne sais pas si j’étais mal lunée mais c’était trop pour moi ce mysticisme…

    Crudité

  • Nin-8

    En fait, il y a surtout des “trucs” comme utiliser des savons à la sauge quand tu es dans ta “phase lunaire” pour calmer les douleurs, faire des savons au parfum aphrodisiaque pour les jeunes mariés, etc. Mais oui, il y a quand même deux-trois trucs très wicans! Mais seulement deux-trois, et à appliquer selon ses propres convictions et savoir-faire… Effectivement, ça doit dépendre de ton humeur, parce que c’est vraiment light et très ouvert [elle se fiche d’elle-même sans arrêt à cause de son attirail de sécurité et de son goût pour mettre son mixer à l’est, ses ajouts à la trace au nord, etc.]! Ou alors mon anglais me trompe [c’est possible]!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :